Musique et jeu vidéo: la suite d'une histoire d'amour

Musique et jeu vidéo: la suite d'une histoire d'amour

Nous avons vu la semaine dernière qu’en à peine deux décennies, les progrès techniques ont permis au jeu vidéo et à sa bande-son d’évoluer très rapidement. Les musiques qui l’accompagnent sont ainsi passées de quelques bips plutôt rudimentaires à de véritables symphonies, offrant une expérience sensorielle inoubliable.

 

Cette semaine nous nous intéressons aux jeux qui se sont emparés de la musique de façon particulièrement mémorable ou innovante.

 

Tony Hawk – la BO comme outil de promotion pour des groupes déjà connus

 

Depuis la sortie du jeu en 1999, la franchise Tony Hawk ProSkate - un jeu à la bande son mélangeant rap et métal fait découvrir aux joueurs de nombreux pans de la culture skate, et des artistes de métal et de pop-punk comme Bad Religion, Millencollin, ou Suicidal Tendencies. Le jeu nous permet de vivre le mode de vie des skaters jusqu’au dernier détail, et la bande-son, c’est encore ce que citent en priorité les joueurs nostalgiques lorsqu’ils parlent des excellents moments qu’ils ont passé en compagnie de ces jeux. 

Les groupes qui figurent sur la bande son existent alors depuis dix ou vingt ans, et sont très peu connus en dehors des milieux du rap underground et du skate-punk.

La série Tony Hawk offrira à ces groupes une vitrine auprès du grand public, qui n’aurait jamais été confronté à ces genres musicaux autrement.

 

Les autoradios de GTA: un élément iconique de la série

 

La série des Grand Theft auto restera dans les mémoires des joueurs. En effet, l’autoradio du jeu est assez unique, offrant aux joueurs une expérience personnalisée en fonction de l’endroit qu’ils sont en train d’explorer et leur permet d’écouter de véritables stations de radio, avec DJ, publicités et reportages. Chaque radio a son genre musical ou son thème de prédilection - exactement comme dans la vraie vie - et elles sont accessibles depuis pratiquement chaque véhicule !

 

Comprenant le succès de ce détail à première vue mineur, les créateurs du jeu vont capitaliser dessus et continuer à le développer. 

Depuis les années 2015 il est ainsi possible d’inclure ses propres musiques en ajoutant des mp3 à un dossier - une démarche très simple et à la portée de chacun. 

 

Mais c’est l’une des mises a jour récentes du jeu, Los Santos Tuners, qui a encore innové et personnalisé l’expérience musicale des joueurs en introduisant une fonctionnalité qui leur permet de personnaliser entièrement leur radio, de mettre en favoris leur stations préférées et y accéder instantanément depuis le volant mais surtout, en intégrant les musiques dans les séries de quête. Les joueurs ont ainsi la possibilité de créer des playlists entièrement personnalisées en récupérant des objets dispersés sur la carte du monde dans des endroits secrets, qui leur donneront accès à des morceaux de musique exclusifs, impossibles à obtenir autrement.  



Fifa, un véritable label ?

 

Fifa est l’une des franchises de jeux vidéo parmi les plus vendues de tous les temps. Dans chacun des jeux de la série figure une quarantaine de morceaux, et un groupe qui se fait une place sur ce jeu est assuré d’obtenir une visibilité à nulle autre pareille. 

La popularité des bandes sonores de la FIFA a explosé au début des années 2000, avec des groupes plutôt indie comme Bloc Party, Gorillaz, ou Franz Ferdinand. 

 

Derrière ces bandes-son très élaborées, il y a deux hommes - Steve Schnur, et Cybele Pettus, deux des directeurs d’Electronic arts et principaux responsables des phénomènes culturels que sont devenues ces bandes-son.

Steve Schnur explique dans dans uneinterview  que le foot ne se limite pas à “we are the champions” et qu’il voulait faire découvrir d’autres musiques aux fans de ce sport populaire. 

 

Mais les groupes des années 2000 déjà connus à l’époque ne doivent pas leur succès au célèbre jeu vidéo, même si leurs ventes ont augmenté grâce à la franchise d’Electronic Arts.

Ces dernières années, l’équipe de Fifa se passionne pour les artistes encore inconnus, faisant un travail équivalent à celui d’un découvreur de talents dans un label musical.

 

« Ce n'est pas un effort aléatoire », poursuit Schnur dans son interview. « Nous ne sommes pas là, au dernier moment, en train de nous dire "allons trouver 20 ou 30 chansons". Nous avons mis un an à définir la bande-son. »

 

Fifa 2021 n’est pas encore sorti que quelques groupes sont déjà des succès mondiaux grâce au jeu.

Le groupe Another Sky, un groupe de rock alternatif londonien dont la musique figure sur la bande-son de Fifa 20 a vu sa chanson “The Cracks” devenir un tube alors que le groupe était quasi inconnu il y a un an. C’est également le cas du groupe Pixx.

 

Fornite: level up ! Ariana Grande et le Rift Tour

 

Mais c’est sans doute le jeu Fortnite qui a le plus innové en intégrant la musique live dans ses jeux. En 2020 plusieurs concerts ont été diffusés dans le en direct depuis les serveurs du jeu, et au vu du succès de l’opération, à l’été 2021 Fortnite organise une collaboration avec la star internationale Ariana Grande !


Le Rift Tour, ce n’est pas uniquement un show concert exclusif de la chanteuse, mais aussi de nouveaux skins et objets cosmétiques exclusifs, ainsi qu’une série de quêtes éphémères permettant de déverrouiller plusieurs récompenses. 

 

Et la musique classique ?

 

Si les orchestres s’invitent régulièrement dans la musique de jeux vidéo, celle-ci a commencé à envahir les salles de concert classiques. 

 

Comme K?ji Kond? l’avait déjà montré, classique et jeu vidéo se marient parfaitement, et quoi de mieux qu’une salle philharmonique pour accueillir ces sonorités, au carrefour de l’histoire et de la modernité ?  

 

En 2005, le musicien Tommy Tallrico et le compositeur Jack Wall ont organisé le Video Games Live avec l'orchestre philharmonique de Los Angeles, interprétant certaines des œuvres les plus célèbres de la musique de jeux vidéo.


L'événement a connu un tel succès qu'il n'a cessé de tourner depuis, remplissant les salles de concert du monde entier. 


D'autres formations classiques, comme le célèbre Rundfunkorchester de Cologne, ont de leur côté ajouté la musique de jeux vidéo à leur répertoire plus conventionnel.  


En 2018, la radio britannique Classic FM s'est également associée au Royal Philharmonic Orchestra et à PlayStation pour le PlayStation in Concert, proposant ainsi une performance exceptionnelle - les musiques des jeux Playstation dans le cadre prestigieux de l’une des salles de concert classiques les plus célèbres au monde, le Royal Albert Hall.

 

Avec des morceaux arrangés par la compositrice primée et présentatrice de Radio Classic FM Jessica Curry, ce concert - avec la participation du City of London Choir - a permis de découvrir ou redécouvrir des morceaux mémorables tirés de jeux PlayStation comme Crash Bandicoot, The Last of Us, Uncharted Horizon Zero Dawn ou encore le classique Resident Evil.


 

La limitation des concerts live avec la pandémie et le progrès technique permet donc désormais à la musique et au jeu vidéo de se nourrir mutuellement, créant des pratiques nouvelles. Et avec l’arrivée des jeux vidéo en réalité virtuelle, cette tendance ne peut que continuer. 

 

REtrouvez-nous pour notre série de Septembre sur l'IPTV 

 


Facebook Twitter LinkedIn Google+