Cinéma : Quels outils contre le piratage ?

Cinéma : Quels outils contre le piratage ?


Quelques chiffres


Lors de nos articles précédents sur l’industrie du cinéma, les données recueillies permettent de conclure que:






Comment lutter? 


Il est bien entendu possible de faire les démarches soi-même.


Pour cela il faut effectuer une veille minutieuse, qui consiste notamment à: 



Ces actions doivent être faites tous les jours - en effet, sur les réseaux tout va très vite, et l’apparition d’un seul fichier à un bout de la toile peut se transformer rapidement en plusieurs milliers de liens pirates en quelques jours. 


Un tel travail demande, surtout en l’absence d’agents expérimentés et d’outils adaptés, plusieurs heures de travail par jour, et peut être très fastidieux.


Par ailleurs, sans outils spécialisés pour balayer les réseaux, il est facile de passer à côté d’une fuite, ce qui entraîne une perte de revenus trop conséquente pour être ignorée. 



Notre équipe d’experts a développé des outils et des processus adaptés, en s’appuyant sur des années d’expériences pendant lesquelles nous avons rencontré un nombre important de problématiques variées qui nous ont permis d’adapter nos démarches et de rendre la démarche transparente, rapide et efficace pour nos clients. 


Les facteurs de réussite que nous avons constatés pour limiter le piratage sont

 


Avec nos experts, cela n’arrivera pas. la dernière étape de notre vérification est toujours effectuée par un humain.


Nous sommes modérateurs pour YouTube, 1fichier et d’autres hébergeurs, ce qui nous permet de nous assurer que le contenu sera retiré dès le moment où l’infraction sera repérée. 



Il est donc possible pour une entreprise d’effectuer elle-même les démarches pour limiter le piratage. Mais cela implique d’y consacrer plusieurs heures par jour pendant 3 à 4 mois si l’on veut protéger correctement son produit. Par ailleurs, sans expérience de l’antipiratage et sans outils adaptés, ce sera forcément moins efficace.

Or, des liens pirates présents en grand nombre sur les réseaux, c’est une perte de revenus potentielle majeure, qu’aucune entreprise ne peut se permettre.

Laisser des liens pirates en ligne c’est comme laisser un sac ouvert sur la table d’une boîte de nuit - peut être que personne ne viendra voler votre portefeuille, mais les chances sont quand même très élevées.  


Chez Agence PDN nous avons conçu des outils et de processus adaptés et disposons d’un personnel avec une longue expérience de l’antipiratage. N’hésitez pas à faire appel à nous afin de pouvoir vous consacrer pleinement à votre métier !


La semaine prochaine, retrouvez-nous pour une nouvelle série d'articles sur le piratage et le jeu vidéo.




Facebook Twitter LinkedIn Google+